Un oiseau rare en France, un VTT Hunter Cycles

Je suis très heureux de vous présenter un vélo qu’on ne voit pas ou peu en France. Je suis tombé dessus complètement par hasard un jour, et je suis super heureux de partager son histoire avec vous..

Alors que je faisais un saut chez Edelbikes pour faire un coucou et jeter un oeil sur un cintre Ritchey, François me dit le plus simplement du monde au bout de 5 minutes : ” tiens, jette un coup d’oeil à ce Hunter”… Je le regarde, regarde le vélo, et complément ébahis mes yeux tombent sur un VTT Hunter. Ma mâchoire s’en décroche…

Je connais bien cette marque, mais je n’avais jamais vu de Hunter en vrai. Les vélos Hunter sont fabriqués en Californie par Rick Hunter, attention hein, pas le Rick Hunter de la série policière américaine des années 80, ni le personnage principal du fameux manga Robotech, Rick Hunter de Hunter Cycles. C’est donc sous le soleil californien qu’il fabrique des vélos depuis une vingtaine d’années. Il est connu pour ses VTT rigides et autres Klunker aux tubes cintrés et formes si spécifiques. Rick est doué de ces mains et fabrique toutes les différentes pièces dont il a besoin pour ses vélos. Il est toujours en train d’expérimenter et d’améliorer ses cadres et tout ce qui peut-être utile sur un vélo.

Vous pouvez lire un article complet et une interview sur Bikepacking.com, si vous êtes plus curieux.

Revenons en à nos moutons, que fait un Hunter chez Edelbikes ?

La réponse est simple, et l’histoire est belle.

Edelbikes organise des stages de fabrication de cadres soudo-brasés sur 5 jours. Tu réserves ta semaine, tu viens, tu travailles, tu limes beaucoup et à la fin tu as un cadre que tu as fait toi même sous la supervision de François et Morgane. Je vous laisse les infos ici si jamais vous êtes tentés.

Il se trouve que ce vélo appartient à Mihai qui était en stage et qui vient de Strasbourg. On se présente, on discute un peu et 10 minutes plus tard je lui demande si je peux aller shooter cette petite merveille. Mihai est totalement tenté, il me propose d’y aller ensemble. Rendez-vous est pris le jour même à la fin de la journée.

La journée finissant à 18h, je me pointe un peu avant et observe les stagiaires travailler sur leurs cadres, et laissez moi vous dire qu’ils travaillent dur ces stagiaires ! A chaque fois que je passe faire un tour, ça bosse sévère. A 18h passé, Morgane ferme boutique et me voilà accompagné de Mihai et de son Hunter en route pour un shooting en bon et du forme. Mihai me propose de suite d’essayer son vélo et je ne dis pas non. Je suis tout excité de rouler un Hunter ! L’échange ne dure pas longtemps car Mihai et moi ne faisons pas la même taille, et il a du mal avec mon vélo taille XL. On échange rapidement nos vélos et nous voila en route via les pistes cyclables de Grenoble, direction un spot qui n’est pas trop loin et où l’on peut être tranquille pour faire des photos.

Nous profitons donc de ce temps pour faire connaissance. On parle de son Hunter, de voyages et de salsa !

Je demande à Mihai d’où il vient car dans son excellent français, je perçois un accent que je n’arrive pas à identifier. Il me dit qu’il est roumain et qu’il vit en France avec sa femme (qui elle est allemande) et leur fils. Mihai est quelqu’un qui a beaucoup voyagé et ça se voit. Il me confie que c’est un des meilleurs danseurs de Tango en Europe, qu’il est souvent invité en tant que DJ pour des soirées partout en Europe, et qu’en étant fan de cette danse et de la culture qui va avec, il a bien évidemment vécu en Amérique du sud. Et c’est entre toutes ces anecdotes qu’il prend le temps de me raconter l’histoire de son Hunter.

Il a racheté le vélo à quelqu’un qui travaille dans le milieu du vélo en France, un boss de chez Mavic ou quelque chose dans le genre…Le vélo a été ramené directement des Etats-Unis par son premier propriétaire. Il me dit que le vélo a fait deux fois un voyage en Nouvelle Zélande, une première fois avec le premier propriétaire et une deuxième fois avec Mihai et sa femme enceinte, lors d’un séjour bikepacking. Vous pouvez, si vous êtes curieux, faire un tour sur leur blog ici pour voir de magnifiques photos et lire leurs aventures.

Le vélo n’est pas dans sa couleur originale car un des haubans arrière s’est cassé, et il a dû être changé. C’est pour cette raison qu’il a été repeint et qu’il n’y a pas de décal avec le logo Hunter Cycles sur le cadre. Ce VTT était rigide à la base mais Mihai lui a monté une fourche suspendue pour plus de confort. Par chance Il a gardé la fourche originale, qui elle, porte encore la couleur d’origine et les décals de la marque. La Fourche segmentée est magnifique et typique de ce que propose Rick Hunter sur ses VTT rigides.

On voit que c’est un vélo qui a bourlingué et qui a été modifié suivant les besoins et les ”avancées” techniques des différentes époques. Il me semble que ce vélo date du début des années 2000, avant l’avènement du 1×11. D’ailleurs Mihai me fera remarquer qu’il dû limer la patte du dérailleur pour que celui ci ne touche pas les rayons quand il est sur le grand plateau.

C’est donc un vélo singulier, très rare, qui a voyagé et été modifié au fil de sa vie. Ce vélo a voyagé et voyagera encore. Pour vous dire à quel point les Hunter sont rares, je n’en avais pas vu un seul quand je vivais aux US, ce ne sont pas des licornes mais presque. Et pour l’anecdote, je possède une banane Hunter que j’ utilise souvent sur et à côté du vélo . Elles sont fabriquées par la célèbre marque canadienne Porcelaine Rocket qui malheureusement n’existe plus. Rick Hunter vend pas mal de choses dans son store, comme par exemple des lance pierres qui m’ont toujours tenté, des potences, des embouts de guidons, etc. Je vous laisse jeter un oeil ici, si cela vous intéresse.

C’est donc sur ces images et avec ces mots que je vous laisse admirer ce magnifique Hunter Cycles.

Subscribe
Notify of
guest
2 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
philippe
philippe
11 months ago

Magnifique ce vélo, ce cadre m’a accompagné quelques années, c’est avec plaisir que je le redécouvre … Il n’a pas perdu de sa superbe!